LIGNE EDITORIALE

 

Les enseignants-chercheurs de l’Université de Bouaké n’ont pas été épargnés par la guerre de 2002 en Côte d’Ivoire. Leur engagement scientifique a constitué l’essentiel de leur capacité de résilience. Les lignes de Bouaké-la-neuve est un des résultats de cette posture qui comporte le pari d’une éthique du partage des savoirs. Elle est une revue interdisciplinaire dont l’objectif est de comparer, de marquer des distances, de révéler des proximités insoupçonnées, de féconder des liens, de conjuguer des efforts d’intellection et d’ouverture à l’altérité, de mutualiser des savoirs venus d’horizons différents, dans un esprit d’échange, pour mieux mettre en discussion les problèmes actuels ou émergents du monde contemporain afin d’en éclairer les enjeux cruciaux. Ce travail de l’universel fait appel aux critiques littéraires et d’arts, aux bioéthiciens, aux géographes, aux historiens, aux linguistes, aux philosophes, aux psychologues, aux spécialistes de la communication, pour éclairer les problèmes publics qui n’avaient auparavant pas de visibilité mais surtout pour tracer des perspectives nouvelles par des questionnements prospectifs. La revue accueillera les contributions favorisant le travail d’interrogation des sociétés modernes sur les problèmes les plus importants : la résurgence de la question des identités, les enjeux éthiques des choix pratico- technologiques, la gouvernance des risques, les défis environnementaux, l’involution multiforme de la politique, la prise au sérieux des droits humains, l’incomplétude de l’expérience démocratique, les promesses avortées des médias, etc. Toutes les thématiques qui seront retenues couvriront les défis qui appellent la rencontre du travail de la pensée pensante et de la solidarité.